(edit : article initialement publié en août 2016 sous un autre titre, avec une dernière mise à jour en août 2017 puis un chouia de retouche éditoriale pour garder une trace de l’arrivée progressive de la vidéo sur Linkedin. Pour l’histoire, parce que c’est toujours intéressant de savoir comment les plateformes ont évolué).

Vous avez tous remarqué ces vidéos qui s’affichent aujourd’hui dans votre flux Linkedin.

Dès août 2016, Linkedin nous a expliqué que la vidéo native allait arriver. Il aura fallu un an, à l’été 2017, pour que ça démarre vraiment sur le marché américain.

En France, il a juste fallu ne pas être trop pressé : c’est fin 2017 / début 2018 que les fonctions vidéo ont été disponibles pour tous les utilisateurs francophones. Cet article retrace les différentes étapes avant d’aboutir à cet usage (la vidéo) qui va révolutionner la vie de pas mal de pros et d’entreprises.

La vidéo, le media que tout le monde attendait

En 2016, bien après après Facebook, Snapchat, Twitter, c’est enfin Linkedin (premier réseau social B2B, qui revendique un demi-milliard d’inscrits !) qui s’est mis à proposer l’affichage de ses propres vidéos dans le fil d’actualité de votre réseau.

On pouvait déjà partager des liens et vidéos de façon classique depuis Youtube ou Vimeo, mais c’est la première fois à l’été 2016 que Linkedin a expliqué officiellement qu’on allait pouvoir enregistrer et héberger ses vidéos directement depuis son appli mobile et sa plateforme.

La plupart des pros des réseaux sociaux tapaient du pied depuis longtemps. Sur le plan stratégie, on pouvait s’étonner que Linkedin soit autant à la traîne. La vidéo est un support parfait pour informer, divertir mais aussi montrer un produit, s’exposer et faire connaître un avis, etc. Autant de choses qui peuvent intéresser en B2B.

Youtube est devenu le deuxième moteur de recherche au monde notamment pour ces raisons. Or on sait que la vidéo native (c’est-à-dire postée directement par l’interface, par exemple depuis l’appli mobile) augmente les usages et la fidélisation, donc Linkedin avait tout intérêt à s’y mettre.

 

Été 2016 : le patron de Linkedin fait une démo

En août 2016, c’était Jeff Wiener, CEO de Linkedin, qui s’y collait pour montrer leurs premières tentatives sur la vidéo native. Il donnait un avis sur les usages de la réalité augmentée.

Pour la première fois, la vidéo ne venait ni de Youtube, ni de Facebook ou d’ailleurs, mais elle était chargée directement depuis l’appli mobile Linkedin. Ça n’avait l’air de rien, mais c’était potentiellement une grosse nouveauté pour simplifier la vie des utilisateurs et augmenter l’engagement auprès de son réseau, comme beaucoup l’ont constaté avec Facebook.

 

Vidéo Linkedin : Jeff Wiener, CEO de Linkedin, parle de réalité augmentée

Il y a encore peu, cette image pointait directement vers la vidéo de Jeff Wiener. Les liens qui pointaient vers les premières vidéos natives de Linkedin ont été désactivés. Preuve que Linkedin fait un ménage régulier pour faire évoluer son site (alors que le site souffrait de bugs et de nombreuses pages d’erreur, les choses semblent s’être nettement améliorées depuis le rachat par Microsoft en juin 2016).

Une première phase de test assez “exclusive”

Malgré l’intérêt de millions d’utilisateurs pour la vidéo, Linkedin aura pris le temps pour la proposer.

En effet, au départ, il fallait faire partie des 500 TOP influenceurs recensés par Linkedin.

Une goutte d’eau par rapport aux près de 500 millions d’inscrits.

Le test n’est pas monté en puissance, et a même été mis en pause, probablement à la suite de critiques des premiers testeurs : 1 an après l’annonce de l’arrivée de la vidéo pour les influenceurs, on n’avait pas grand-chose à voir.  À l’échelle des 500 influenceurs,  personne (ou presque) ne s’en était servi sur la durée.

Alors que pas mal de pros trépignaient en attendant la vidéo, c’est à la mi-mai 2017 que Jeff Weiner, patron de Linkedin, disait de garder les oreilles ouvertes (‘staille tiouned’) sur ce sujet.

En juin 2017, un coup d’oeil sur les flux d’actualités de quelques comptes d’influenceurs Linkedin montrait qu’aucun n’avait posté une seule vidéo native.

On pouvait retrouver des adresses de vidéos Linkedin avec le mot ‘watch’ dans l’url. On peut voir qu’il n’y avait pas foule : à l’époque, seulement trois liens indexés pour pointer vers des messages en vidéo native Linkedin. Vraiment, la dèche.

 

 

Été 2017 : ça arrive, ça arrive…

Puis rebondissement, à l’été 2017, Linkedin annonce que ce sera possible… mas pas tout de suite, dans quelques mois.

Histoire de faire patienter, Linkedin montrait déjà des captures d’écran d’une appli mobile appelée Linkedin Record. Par la suite, la fonction vidéo s’est tout simplement glissé dans l’appli mobile habituelle de Linkedin, ce qui évite d’avoir à télécharger 2 applis.

 

captures d’écran de la fonction de réponse en vidéo dans l’appli mobile ‘Record’ de Linkedin (version de l’été 2016), réservée aux Top Influencers

 

 

Finalement, en août 2017, Linkedin annonce l’arrivée de Linkedin Vidéo dans un communiqué de presse. On découvre l’interface finale, quasiment celle disponible aujourd’hui.

La vidéo Linkedin au sein du communiqué de presse

Sauf que… c’est d’abord réservé au marché américain.

Il faudra donc attendre quelques mois en 2017 pour que le déploiement progressif ait lieu en France.

Début 2018, le bouton pour publier une vidéo native s’est ajouté dans l’appli Linkedin de la majorité des utilisateurs. Si le bouton n’apparaît pas dans votre interface, contactez le support (ou celui de SocialSellingClub) et vous pourrez enfin vous y mettre.


Didier Castelnau
Didier Castelnau

Didier Castelnau est fondateur du site Social Selling Club.