Appeler un inconnu au téléphone, sans avoir fait un minimum connaissance auparavant, sera bientôt inutile.

L’iPhone bloque les inconnus

La nouvelle du moment, c’est qu’avec iOS 13, votre iPhone propose de ne pas décrocher si le numéro appelant n’est pas déjà enregistré dans votre répertoire. C’est expliqué ici dans un article de Presse-citron.com

Si vous comprenez l’anglais, c’est détaillé par un youtubeur ici :

On le voyait bien venir…  

Peut-être avez-vous déjà vu cette vidéo, datée de 2018 à la suite d’une conférence Google, où un utilisateur active l’assistant Google Screen Call pour filtrer les appels.

Google Screen Call répond à votre place

Je la montre souvent en formation car elle fait une rapide mise à jour des enjeux et fait une rapide piqûre de rappel à ceux qui ignorent les capacités actuelles des technologies vocales.

Sur Android, l’assistant virtuel répond avec une voix de synthèse à la place de l’appelé.

Comme les gros-bras en costard à l’entrée des discothèques, iOS 13 sera votre videur de boîte (vocale). “Désolé coco, on n’accepte pas n’importe qui ici, t’as pas le bon (a)dress code

Bref, le #coldcalling est mort. Les crevards de la téléprospection et l’industrialisation des centres malgaches, où une fausse Vanessa Dupont vous appelle benoîtement avec un crépitement d’appels en bruit de fond, l’ont tué. Mais il bouge encore. On peut encore essayer de le réchauffer. Pour combien de temps ? Pas beaucoup.

L’avenir (en réalité… le présent) est à ceux qui sauront démarrer une relation avec internet et les réseaux sociaux.

Problème : seuls 2 professionnels sur 5, à la louche, savent se servir de leur clavier pour démarrer une conversation intéressante en privé sur Linkedin. 

Faites partie d’une nouvelle élite : apprenez à envoyer un message intéressant pour mériter le téléphone que vous appellerez sans subir de barrage.

Il existe des stratégies qui permettent d’identifier des gens intéressants… et qui vous trouveront intéressant. Ils pourront répondre à vos messages, ou au moins vous identifier dans leur réseau (Linkedin, Twitter, etc.) avant de basculer vers une conversation téléphonique.

Trois conseils pour approcher quelqu’un sur Linkedin

Rappelons des évidences à garder en tête avant d’appeler un professionnel. Il y a des chances qu’il soit inscrit sur Linkedin.

  1. Consultez son profil
  2. Vérifiez son actualité
  3. Ajoutez à votre réseau

1. Consultez son profil

Je reçois régulièrement des messages de spams et des appels d’enquiquineurs qui n’ont pas pris cinq secondes pour consulter ma fiche Linkedin, alors qu’ils avaient en main mon téléphone, mon prénom / nom, etc.

Or un profil Linkedin peut en dire long : qui est la personne, son parcours, son métier.

Peut-être qu’elle a changé de poste, de secteur d’activité. Peut-être va-t-elle vous envoyer paître immédiatement parce que c’est la mauvaise personne, et que vous alliez faire une erreur en l’appelant.

2. Vérifiez son actualité

Un profil Linkedin permet de voir sur quoi la personne a éventuellement interagi : ce qu’elle a liké, commenté, publié. Mais vous pouvez aussi bien vous intéresser à son actualité sur d’autres réseaux sociaux.

Vérifiez en quelques secondes s’il y a une actualité qui vous concerne dans son entreprise : nouveau produit, déménagement, présence à un salon, etc. C’est gratuit et cela ne prend réellement, quand on a l’habitude et qu’on sait où chercher, que quelques secondes.

3. Ajoutez à votre réseau

Un prospect ne vous mordra pas si vous l’ajoutez dans votre réseau sur Linkedin. Au contraire, c’est un levier qui peut aider à aboutir à un rendez-vous téléphonique en évitant des barrages de secrétaire.

Invitez la personne avec un message personnalisé, et idéalement lancez une conversation centrée sur votre interlocuteur.

Rien de mystérieux dans tout ça : il suffit qu’on vous montre les bonnes méthodes, qu’on réveille l’humain empathique qui est en vous, et qu’on vous file quelques raccourcis.

Ils vous aideront à vous adapter rapidement au monde d’aujourd’hui.


Didier Castelnau
Didier Castelnau

Didier Castelnau est fondateur du site Social Selling Club.